Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

La fête de l'amour, du rite religieux à la célébration civile - Astrologie / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #3523 Publié le 05/02/10 | Vues : 240

La fête de l'amour, du rite religieux à la célébration civile / Astrologie


La fête laïque des couples amoureux, ayant lieu chaque année le 14 février, tire son nom d'un patronage calendaire remontant au décret papal de 498, ayant fixé ce jour pour célébrer la messe du souvenir de trois martyrs dénommés Valentin.



Si l'on fait litère des légendes selon lesquelles le 14 février de l'an 3 un prêtre dénommé Valentin fut exécuté sur ordre de l'empreur romain Claude II, pour avoir marié des soldats, en période d'interdiction, on observe la coincidence de la même date avec la fête païenne de la fertilité des Lupercales du 15 février à Rome.

En devenant religion dominante, le christiannisme du Dieu unique a successivement éliminé les fêtes religieuses des cultes polythéistes, en les remplaçant par celui de ses saints. Une preuve évidente d'intolérance.

C'est ainsi que le culte des Saturnales du Dieu Saturne fut remplacé par la célébration de la naissance de Jeshua le prêcheur le 25 décembre, se fêtant auparavant le 6 janvier. En Grèce antique la période allant de mi janvier à mi février célébrait le mariage du maître de l'Olympe, Zeus et Héra. [...]

Suite de l'article à lire sur Astroemail n° 85, février 2010

En savoir plus
Partager :
Facebook